Stéphane Gouaud, directeur de la sûreté de la RATP

Par Patrick Haas

Avril 2019

La RATP dépense chaque année 125 M€ pour assurer la sécurité de ses réseaux. Confrontée à des risques de délinquance, d’incivilité, de fraude et de menace terroriste, elle s’appuie sur trois piliers, indique Stéphane Gouaud, directeur de la sûreté de la RATP : les hommes, les technologies (50.000 caméras notamment) et une coordination étroite avec les services de l’Etat.

Patrick Haas