Sécurité à l’hôpital : la nouvelle donne

Sécurité à l’hôpital

Par Patrick Haas

Mis en ligne: février 2018

Sécurité à l’hôpital : la nouvelle donne

Débat animé par Patrick Haas avec Arnaud Martin, Haut Fonctionnaire adjoint de défense et de sécurité – Ministère des Solidarités et de la Santé, Vincent Terrenoir, Délégué pour la sécurité générale – Observatoire national des violences en milieu de santé – Ministère des Solidarités et de la Santé et Arnaud Poupard, Conseiller pour la sécurité générale – Assistance Publique / Hôpitaux de Paris

Les incivilités, les vols, les violences, les dégradations et les menaces terroristes sont en progression dans les hôpitaux. Les pouvoirs se sont mobilisés pour enrayer ce phénomène. Trois hauts responsables sécurité du ministère de la santé et d’établissements de soins dressent un état des lieux et proposent des solutions.

L’état des lieux

Les chiffres de l’observatoire national des violences en milieu de santé montrent une progression des incivilités et délits dans les hôpitaux. Une tendance qui a poussé le personnel à suivre des formations pour connaitre les façon de réagir à ces violences.

Le plan de sécurisation des établissements

Les pouvoirs publics ont rendu obligatoire dans chaque site un PSE (plan de sécurisation de l’établissement) qui comprend un audit des risques et les mesures à prendre, tout en préconisant une coordination plus poussée avec les forces de l’ordre.

Le risque terroriste

L’hôpital, encore récemment considéré comme un sanctuaire accueillant, est devenu une cible potentielle d’attaques terroristes. Cela oblige à reconsidérer l’organisation des établissements et même la conception des nouveaux bâtiments.