Responsable de la division Santé et sécurité au travail, Christophe Ramu a fait la plus grande partie de sa carrière (19 ans) à la brigade des Sapeurs pompiers de Marseille qui appartient à la marine.
Cette unité de 2.400 personnes a une forte vocation à défendre Marseille, les ports (autorité portuaire) et aéroportuaire (Marseille Provence) et réalise 350 opérations par jour

Officier supérieur de la Marine, il a travaillé à divers titres, notamment:

– Directeur de l’unité de formation et des relations internationales;

– Directeur de l’Ecole des marins pompiers de la Marine (700 étudiants par an)

– Responsable du risque opérationnel spécialisé CBNR. Il devait planifier, organiser et gérer la réponse aux opérations biologiques, chimiques et nucléaires sur le territoire de Marseille.

– Commandant d’une zone opérationnelle de 250 pompiers. Il a dû organiser et planifier la défense d’un cinquième du territoire de Marseille, tout en assurant la gestion de 250 personnes sous mon commandement.

– Responsable des comités de sécurité des immeubles de grande hauteur (50 IGH) et des bâtiments ouverts au public (1000 ERP dans la première catégorie). En tant que tel, il est diplômé du brevet national de prévention supérieure contre le feu et la panique.

Il a également effectué plusieurs missions à l’étranger dans le cadre de son expertise en tant qu’évaluateur européen:

depuis le 1er janvier 2012, Il a rejoint le projet ITER Organization en tant que responsable de la division Santé et sécurité au travail.
La mission de la division qu’il gère est de soutenir le directeur général et le DDG dans toutes les questions relatives à la santé et à la sécurité, conformément aux règlements de sûreté et de sécurité du pays hôte. Et pour développer, maintenir et appliquer le système de gestion et de contrôle de sûreté et de sécurité pour l’organisation d’ITER.

Christophe Ramu est également Président de l’Agora des Directeurs Sécurité, Marseille-Provence.