Les robots de sécurité peinent à émerger