Champ de vision : l’ubérisation de la sécurité privée

Par Alexandre Carré et Patrick Haas

Février 2019

L’ubérisation -c’est-à-dire- la mise en relation directe du client et du prestataire- fait ses premiers pas dans la surveillance humaine, expliquent Patrick Senior, président de BSL et pionnier de cette approche en France dans le domaine de la sécurité, et Ivan Marciano, président de l’association patronale USP Technologies. Le phénomène est encore marginal : il concerne 6000 agents sur des effectifs de 130.000. L’ubérisation apporte une grande réactivité au client et change les rapports, car c’est l’agent de sécurité qui se porte volontaire pour une mission. Cette approche nécessite cependant une clarification de la réglementation. Dans l’avenir, d’autres activités pourraient être touchées par l’ubérisation de la sécurité : le conseil en sûreté ou l’installation de système de sécurité électronique.

Patrick Haas