AU NOM DE LA LOI : les contrôles des centres de formation

Par Thibault du Manoir de Juaye

Avril 2019

Les centres de formation, qui sont dans le collimateur des pouvoirs publics en raison d’abus et de dérives de la part de quelques-uns d’entre eux, sont soumis à quatre contrôles différents : celui du CNAPS, de la Direccte (ministère du travail), d’une certification et -s’ils proposent des formations de type SSIAP- de la préfecture. Il devient peut-être nécessaire de simplifier cette situation par des procédures allégées afin d’être plus efficace.

Patrick Haas