AU NOM DE LA LOI : la place des agents de protection des personnes physiques

Par Thibault du Manoir de Juaye

Juin 2019

Sur le plan juridique, les A3P (agents de protection des personnes physiques) ont les mêmes obligations que les agents de sécurité classiques : ils doivent notamment obtenir un agrément pour exercer. Depuis peu, ils peuvent être armés, s’alignant ainsi sur la réglementation qui concerne les agents étrangers opérant en France. Le rapport Thourot-Fauvergue préconise que certaines personnalités ne soient plus protégées par les forces de l’ordre mais par des A3P, ce qui pourrait apporter à la profession un volume d’affaires supplémentaire conséquent.

Une émission Agora Médias
Producteur délégué : Michaël Lejard
Rédacteur en chef : Patrick Haas